Dossier PDF

Fricassée de Maris

Spectacle musical autour de mythes érotiques d’Amazonie

d’après Betty Mindlin

Compositions de Raphaële Biston et Antoine Arnera

Betty Mindlin, anthropologue brésilienne, nous donne à goûter aux histoires que des femmes et des hommes racontent et transmettent au sein de différents peuples indigènes de l’Etat brésilien de Rondônia (Amazonie) qui n’avaient encore eu aucun contact avec des colonisateurs européens il y a encore quelques décennies. On est transportés dans un univers magique, aussi drôle que terrible, où se conjuguent plaisirs et affres du sexe, gastronomie et relations entre vivants et esprits.

L’ensemble Op.Cit, associé à la Colonie Bakakaï et sa metteuse en scène et comédienne Chloé Bégou, propose de mêler narration, musiques composées et improvisées dans une recherche entre poésie et musique.

En co-production avec la Colonie Bakakaï

2017-2018

  • 28 mars 2018 – Les Détours de Babel (38)
  • 20 avril 2018 – Festival Phil Grobi, Maison du Peuple, Clermont-Ferrand (63)

2018-2019

  • 26 – 30 octobre 2018 : résidence de reprise au Théâtre de la Croix-Rousse, Lyon
  • 30 octobre 2018 : représentation pour les professionnels au Théâtre de la Croix-Rousse, Lyon
  • 11 décembre 2018Théâtre de la Croix-Rousse, Lyon (69)
  • 21 mai 2019Festival Sonik du Théâtre de Cornouaille – Scène Nationale de Quimper (29)
  • 20 novembre 2019 – Bateau-Feu, Scène Nationale de Dunkerque (59)
  • Automne 2019 (date à préciser) – Quartz, Scène Nationale de Brest (29), l’Empreinte, Scène Nationale Brive-Tulle (19)
  • 20 janvier 2020 – Théâtre Jean Marais, Saint-Fons (69)

 

 

Direction musicale Guillaume Bourgogne

Raphaèle Biston et Antoine Arnera, composition
Chloé Bégou, mise en scène et narration
Clélia Bobichon, clarinette basse
Laure Beretti, harpe
Gregory Balesteros, piano
Brice Berrerd ou Emilie Martin, contrebasse
Emmanuel Scarpa, batterie

par Benoit Thiebergien, directeur artistique du CIMN – Festival Les détours de Babel
” Il fallait oser s’attaquer à cette Moqueca de Maridos… La comédienne Chloé Bégou et l’ensemble musical Op.Cit de Guillaume Bourgogne se sont lancés dans l’aventure et ont décidé de porter à la scène et de mettre en musique ces contes hallucinants et cocasses.
La comédienne-chamane, de rouge vêtue devant son micro, interprète quelques une de ces légendes amérindiennes, telle une soliste virtuose au milieu d’un ensemble instrumental éclectique à mi-chemin entre la formation de jazz et l’ensemble contemporain.
On est happé dès le début du spectacle avec la même fascination que celle d’un enfant qui plonge dans les contes merveilleux qu’on lui raconte. On se régale de ces histoires de femmes, de plaisir charnel, de maris jaloux, de guerre des sexes, de vengeances cruelles, de têtes volantes, de femmes-oiseaux, d’esprits libidineux, etc… comme si tout cela allait de soi, coulait de source et ponctuait naturellement le quotidien de ces peuples amazoniens.
Fricassées de maris est un spectacle musical hors-norme, savoureux et drôle, cru et cruel, à mi-chemin entre l’art du récit et le théâtre musical, qui fait planer une atmosphère saturée dans laquelle le récit et la musique ne se distinguent plus, où la voix, les sons, les timbres, le souffle s’enchevêtrent pour nous emmener au cœur de la forêt et convoquer la magie de chaque conte proposé dans une forme de surréalisme tropical, où la frontière s’estompe entre le réel et le surnaturel, l’ordinaire et l’extraordinaire, le monde des vivants et celui des esprits. ”

 

Par le Dauphiné Libéré, édition Isère du 30.03.18

“L’humour, la sensualité et le talent de la comédienne et metteuse en scène (magnifique Chloé Bégou) ont véritablement porté le public vers des sommets hauts en érotisme “baroque” et des contes amazoniens d’une grande richesse linguistique…”

Autres programmes Op.Cit