Coq et Cloches

Une création pour le Festival « Musiques Démesurées », novembre 2017

L’ensemble Op.Cit réunit sept œuvres disposées en un réseau-mosaïque de moments de présence-mémoire qui se répondent. L’intimité proustienne chez Pesson fait écho à l’ailleurs onirique de Vivier aussi bien qu’à l’ici d’un paysage de campagne évoqué par Murail. Sylvain Marty revendique lui un swing qui renvoie aux clignements rythmiques rapides et motoriques chez Donatoni.

En ouverture de concert, Murail évoque dans Feuilles à travers les cloches une « scène rurale, des frondaisons, au loin un clocher, la France tranquille », comme un Watteau paisible bientôt assombri par la menace d’une tempête… À cet « ici » répond l’« ailleurs » onirique de Paramirabo, dans lequel Vivier joue du violent contraste entre le moelleux de mélodies d’accords de cordes et flûte et les surgissements scandés du piano. Bruissant divisé, de Pesson, nous ramène à un dualisme intime et peu marqué, celui de la « petite phrase » de la sonate de Vinteuil, et constitue un prélude tout indiqué à Ne pas oublier coq rouge dans jour craquelé, « forme traversée », « pensée étoilée » issue de fragments tirés des carnets de Proust. Ciglio II de Donatoni, sonne comme un jeu d’empiétements rythmiques où flûte et violon interpréteraient une chorégraphie pour les deux paupières d’un même œil. Dans 1er degré d’indétermination, pièce créée en fin de programme, Sylvain Marty entend user de matériaux instables pour remettre au goût du jour une certaine conflictualité en musique. Le virtuose groove qu’il convoque s’oppose violemment au ondes irisées du Fluide vibratile de Raphaèle Biston.

Avec le soutien de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la Ville de Lyon et de la Sacem.

2017-2018

  • vendredi 10 novembre 2017 – Festival Musiques Demesurées, Clermont-Ferrand (63)

Guillaume Bourgogne, direction

Sabine Tavenard, flûte
Claudine Simon, piano
Céline Lagoutière, violon
Nicolas Cerveau, violoncelle

  • Tristan Murail Feuilles à travers les cloches 6’ / Fl, vn, vc, pno
  • Claude Vivier Paramirabo 12′ / Fl, vn, vc, pno
  • Gérard Pesson Bruissant divisé 5’ / Vn, vc
  • Gérard Pesson Ne pas oublier coq rouge dans jour craquelé (moments Proust)  11’ / Vn, vc, pno
  • Franco Donatoni Ciglio II 5’ / Fl, vl
  • Raphaèle Biston Fluide 4’ / Fl, vn, vc, pno
  • Sylvain Marty 1er degré d’indétermination (Création) 10′ / Fl, vn, vc, pno

Autres programmes Op.Cit